lundi, octobre 15, 2018

Histoire d'encadrement

E-mail


L’Histoire de l’Encadrement est un sujet difficile à aborder, difficile à expliquer car il est très vaste.


A l’époque de la Préhistoire, dans les cavernes on trouve des dessins cernés d’un trait, qui préfigurent une volonté d’isoler le sujet dessiné. On en trouve également en Egypte datant de 3000 ans avant JC. La représentation d’un cadre apparaît en Suède 2000 ans avant JC.


Au début de notre Ere, à l’Antiquité, on trouve des entourages de couleur autour des fresques de Pompéï, ainsi que sur les mosaïques Egyptiennes.
Les vrais précurseurs de nos cadres actuels, sont les chrétiens coptes qui présentaient des portraits peints sur des planchettes entourées de baguettes de bois.
Le Moyen Age, du début du 4e siecle au milieu du 15e, commence une activité artistique intense. Les artistes entourent leurs œuvres de larges bordures composées de motifs géométriques, de fleurs et d’oiseaux. Les sujets étaient presques tous religieux et il faut attendre la renaissance pour voir des natures mortes et des portraits. Peintures et encadrements étaient réalisés sur le même panneau qui pouvait être assemblés à d’autres et montés comme des volets. C’est vers l’an 1350 qu’apparaît le premier cadre « portatif » représentant un portrait de Jean le Bon. Apparaissent aussi les premiers cadres dorés à la feuille d’or et c’est alors que s’instaure un métier de doreur qui ne se dissociera jamais de celui de l’encadreur.


La Renaissance, du milieu 15e à fin du 16e siècle, est une période de renouveau littéraire, artistique et scientifique en Europe. L’imprimerie est inventée. Les cadres s’enrichissent de sculptures dans le bois. En Italie, Botticelli lance la mode du cadre rond. En Belgique, des inscriptions sont faites en bordure de cadres concernant les personnages qui ont posé. En France, on crée le cadre « pilastre » qui sont des cadres en 3D.
Avec toutes ces créations, la Renaissance va donner son nom à un style et ensuite chaque époque aura son style.
Le style Renaissance est riche en ornements qui sont des perles, des entrelacs, des canaux et des feuilles d’eau. François 1er sera l’instigateur de nombreux travaux de l’époque et le créateur d’écoles d’Art. Les peintres auront de plus en plus de travail et confie l’encadrement de leurs œuvres à des spécialistes et c’est à cette époque que nait le métier d’encadreur.


Le premier style Français est le Style Louis XIII, c’est une période courte mais qui est marquée par le désir des Français de vouloir rendre leur maison plus confortable. Le style est plus chargé en feuilles, fleurs, fruits sculptés sur le cadre souvent rehaussé de matières précieuses. La dorure est passée à la pierre d’Agathe afin de la polir et de lui donner une coloration brune en faisant ressortir l’assiette qui est sous la feuille d’or.
Le règne de Louis XIV, un des plus longs de tous les rois, sera marqué par un style très équilibré, symétrique mais à l’ornementation lourde représentant des palmettes, des cartouches, des fleurs, des médaillons. On distingue 2 sortes de moulures : les plates et les curvilignes simples ou composées.


En 1663, Louis XIV fonde l’Académie Royale de peinture et des sciences.
Le Style Régence est en opposition au style lourd de l’époque précédente. Il est léger, élégant aux lignes galbées et on voit apparaître la coquille.
Le peintre Watteau est un des principaux créateurs du style Louis XV qui est un style original, fantaisiste, asymétrique et raffiné car cette époque est celle des femmes maitresses de maison.
A cette époque, le titre d’encadreur n’était réservé qu’aux professionnels travaillant pour le Roi.


Le Style Louis XIV est un style équilibré aux simples proportions, aux lignes droites, symétriques. Les ornements sont champêtres avec des feuilles de laurier, des nœuds, des perles, des rubans.


Le Style Directoire est très simple aux formes géométriques, plates. Les ornements sont révolutionnaires.


Le Style Empire est dépouillé, le cadre est façonné de canneaux ou uni avec une gorge profonde ornée de feuilles de laurier ou d’abeilles. Les ornements sont des rinceaux de feuilles d’acanthe, cygnes, corne d’abondance, étoile, rosace.


Le Style Restauration garde les formes Empire plus simplifiées toujours avec les palmettes, mais les angles sont plus ronds.


Le Style Louis-Philippe est un style bourgeois produit en série. La forme des cadres est lourde et sans personnalité, elle copie le style Louis XV en le déformant.


Le Style Napoléon III est un style emprunté à toutes les autres époques. Peu de cadres sont restés de cette période car pour leur fabrication, on utilisait de la pâte de papier mâché qui les rendaient fragiles.


Le Style 1900 ou Art Nouveau est un concentré de tous les styles ou on utilise tous les matériaux, notamment le métal. Le cadre est plat ou à volutes.


Les formes du style 1925 ou Art Déco sont plates, les cadres en fer forgé, en bois exotique ou laqué. Actuellement, nous sommes dans le Style Contemporain.

Informations d'après le livre de Michèle Dhont : Histoire et encadrement